Connaissances

Le domaine des arts est extraordinairement riche et varié.

L’art est partout, et exulte dans des disciples comme la peinture, la sculpture, le dessin, la poésie, l’écriture, et tant d’autres.

Il se définit comme l’expression sensorielle sur un support choisi par l’artiste, pour exprimer sa sensibilité et sa vision particulière de la vie. L’art nous offre une perception de l’objet artistique à travers nos 5 sens. Notre sensibilité est mise à l’épreuve et notre interprétation n’est pas toujours celle envisagée par l’artiste. Un artiste en tant que créateur vit dans un monde étrange où il tente de vous faire pénétrer par l’exposition de ses œuvres. La connaissance de l’art peut s’articuler dans tous les domaines où celui-ci excelle. En effet en latin, ars, artis, désigne le métier en tant que savoir-faire, c'est-à-dire la capacité dont dispose l’homme à transformer la matière grâce à son intelligence. Pour ce faire il s’aide d’une technique particulière, la peinture sous toutes ses formes pour les peintres, la pensée pour les écrivains, le bois ou d’autres matériaux pour les sculpteurs, l’œil aiguisé pour les photographes, et ainsi de suite. L’art englobe tellement de sujets, et de possibilités, qu’il se renouvelle sans cesse, avec l’évolution de la société.

L’art conjugue le beau sans aucun souci d’utilité. Il s’agit plutôt de talent et d’adresse. De nombreux spécialistes et philosophes, comme Diderot, se sont penchés sur l’importance et l’influence de l’art dans nos sociétés. L’art fut de tout temps la preuve de l’expression humaine, d’envol de l’esprit, de magnificence de l’instant de création. Depuis que l’homme existe, l’art existe. Au néolithique, les peintures rupestres témoignaient de la ferveur des hommes à créer et à laisser une empreinte de civilisation. Né de l’imaginaire des artistes, l’art reflète en fait un moment précis, il est une bulle dans l’espace-temps. Les premières vénus sculptées offraient leur nudité et leur symbolique en des temps où le culte de l’art à l’état pur ne se conjuguait pas en masse comme aujourd’hui. L’artiste était un esthète, un être rare, souvent farfelu, plus ou moins bien entendu par la société qui lui conférait une aura particulière entre folie et sagesse.

L’art ne se maîtrise pas par tous. Quel qu’en soit son domaine d’expression, il est l’affaire de quelques initiés. Aux autres, public plus ou moins conquis de le véhiculer à travers la société, d’en apprendre les valeurs, historiques ou culturelles, de le montrer et de le faire valoir. Parler d’art est un sujet glissant, car ici, plus qu’ailleurs, intervient le niveau de culture générale en la matière. Les grands peintres passionnent, les artistes de l’ombre inquiètent. L’indifférence n’est jamais synonyme d’art. L’art englobe en lui-même tant de possibilités, il est difficilement définissable. Alors les plus hardis s’intéressent à une époque, un concept. C’est ainsi que le cubisme, l’impressionnisme, le pop art, le surréalisme et d’autres courants se sont exprimés au fil du temps, s’imposant dans la société par la plus belle porte, celle du talent. En interférant avec les mouvements littéraires, comme l’humanisme, le baroque, les lumières et bien d’autres, ils bâtissent depuis toujours le patrimoine culturel du monde. L’intérêt pour les arts va grandissant dans une société en manque d’authenticité et de modèles.

Les artistes font recette plus que jamais exprimant et atteignant la perfection de l’intemporel depuis des siècles.

La peinture est un art et l'art dans son ensemble n'est pas une vaine création d'objets qui se perdent dans le vide, mais une puissance qui a un but et doit servir à l'évolution et à l'affinement de l'âme humaine.

Vassili Kandinsky


Connaissances.org
Copyright Connaissances / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.
Conjugaison / Convertisseur / Calculatrice / Geographie