Connaissances

La géographie est la science de la connaissance de l’aspect actuel, naturel et humain de la surface terrestre.

Elle permet de comprendre l’organisation spatiale de phénomènes (physiques ou humains) qui se manifestent dans notre environnement et façonnent notre monde.

L’information géographique comprend toutes les données localisables sur le territoire, sous forme de points, de cartes, de tableaux, d’images, etc. Elle renseigne sur le territoire; la localisation et la répartition des ressources naturelles et environnementales, les infrastructures telles que routes, immeubles, équipements, mais aussi la population dans ses caractéristiques socioéconomiques et sociodémographiques, les domaines administratifs et juridiques.

L’information géographique est recueillie, par exemple, à partir de photos aériennes, puis cette information peut être consignée sur une carte. Mais, aujourd’hui, elle peut aussi être organisée, structurée et stockée dans des bases de données. Ces bases intègrent la localisation physique et la description des objets sur la surface de la Terre. L’information géographique devient alors utilisable dans un système d’information géographique par un très grand nombre d'usagers. La géographie s'est affirmée au cours du XIXe siècle comme une science étudiant l'homme et la société dans son milieu physique. Le milieu physique qui occupe une place alors fondamentale est considéré comme déterminant les modes de vie et l'organisation du groupe social. Cette première étape accorde donc aux facteurs physiques une place majeure. C'est le temps du déterminisme. Les approches géographiques d'alors font la part belle aux données physiques qui constituent toujours le préalable à l’étude humaine et le point fort de l'approche géographique. Dans les années 1970, la géographie rompt avec cette approche traditionnelle. Elle rejette parfois de manière catégorique les données physiques, la cartographie, l’étude du terrain.

Il est vrai que durant la période de l'après-guerre, la société des pays riches en pleine expansion économique et technique se croit capable, de se dégager des contraintes naturelles, d'aménager tous les supports et de dominer la nature dans un esprit de liberté. Désormais on traite de l'espace géographique et non plus du cadre ou du milieu physique. La géographie est ancrée dans les sciences sociales et un certain nombre d'auteurs de manuels scolaires appliquent cette nouvelle approche excluant parfois les données physiques qui ont fait les beaux jours de la géographie. Des mouvements écologistes qui mettent en avant l'importance et la place à accorder aux éléments de la nature insistent maintenant sur des relations nature et société envisagées au travers des dysfonctionnements, des catastrophes, des effets systématiquement négatifs de la modernité sur le milieu physique et notamment sur la flore, les végétaux et la faune. À partir des années 1980, un certain nombre de travaux géographiques réexaminent ces relations aboutissant à l'analyse environnementale qui a désormais trouvé sa place en géographie.

La géographie s’intéresse donc depuis lors aux problèmes de l'environnement en étudiant l'effet du milieu sur l'homme et ses activités. L’apprentissage de la géographie à l’école permet d’offrir une vue d’ensemble sur cette science qui fait état du milieu naturel. Depuis de nombreuses années sous l’éveil des consciences à des causes environnementales, l’enseignement de la géographie s’est ainsi également liée à celui de l’économie, de son influence sur les différentes zones de la planète, mais aussi de l’impact des phénomènes naturels ou crées par l’homme sur l’écologie.

Étroitement concordantes, géographie et écologie forment un paysage futur qu’il faut apprendre à connaître.

Connaissances.org
Copyright Connaissances / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.
Conjugaison / Convertisseur / Calculatrice / Geographie