Connaissances

Même si les jeunes générations sont de plus en plus sensibilisées à l’importance d’apprendre une langue étrangère et particulièrement l’anglais, elles sont avant tout motivées par des motifs économiques.

Maîtriser au moins l’anglais c’est aujourd’hui pour un jeune diplômé une condition sine qua non pour trouver un emploi.

De ce fait, l’apprentissage d’une langue étrangère est souvent totalement détaché de l’aspect culturel ce qui en résulte un faible intérêt et une connaissance de surface. Si les Français sont réputés pour avoir un accent anglais à « couper au couteau », ce n’est pas que par chauvinisme ou par goût de la provocation.

La fréquence des sons de la langue anglaise est différente de celle du français, et plus nous vieillissons plus il est difficile de les apprendre et de les reproduire. Au contraire, les Allemands ou les Néerlandais eux ont un spectre de fréquence très proche des Anglais ce qui explique leur forte aptitude à parler anglais avec un très faible accent. En français, l’accent tonique est totalement inexistant, ce qui explique que nous ayons très souvent du mal à comprendre cette notion, elle très importante dans les autres langues européennes. Mais notre handicap ne s’arrête pas là. L’énorme richesse du vocabulaire qui fait la force et la spécificité de la langue française se révèle être une faiblesse pour aborder les autres langues. Contrairement au français, l’anglais plus pauvre au niveau du vocabulaire est cependant beaucoup plus précis de la description des actions notion également difficile pour nous français à appréhender.

Apprendre une langue étrangère c’est comprendre et maîtriser les fondations du langage, mais c’est surtout et on l’oublie que trop fréquemment, une immersion dans la culture qu’elle sous-entend. Si dans langues vivantes, il y a le mot vivant ce n’est pas un hasard. Écouter des radios étrangères ou regarder des films en version originale sont autant de moyens de maîtriser et d’apprécier une langue étrangère, la cerise sur le gâteau étant bien entendu de passer du temps dans des pays étrangers. Cependant il existe aujourd’hui grâce à internet des moyens de simuler cette immersion culturelle grâce notamment à du contenu multimédia interactif ou encore des cours particuliers pour enfants et adultes en visioconférence avec des professeurs du monde entier. Au XXIe siècle, la maîtrise d’au moins deux langues étrangères est désormais une réelle obligation. Pour une meilleure acquisition des langues, les didacticiens attachent de l’importance à l’enseignement précoce des langues étrangères afin d’empêcher la perte du temps lors de son apprentissage à l’âge adulte. Quand il s’agit d’assimiler une deuxième langue, plusieurs facteurs entrent en jeu.

Le premier est le lien entre la langue que l’on apprend et celle que l’on a appris au départ notre langue maternelle. On assimilera plus aisément la deuxième langue si les deux langues se ressemblent et si les phrases sont structurées de la même manière, comme c’est le cas pour le français et l’espagnol, que si elles sont linguistiquement distantes, comme ce serait le cas de l’anglais et du coréen. Quant aux adultes qui apprennent aisément les langues, on ignore pour l’instant d’où leur vient cette facilité. Un facteur important pourrait être la motivation. Souvent, les gens qui parlent plusieurs langues aiment voyager et plonger dans de nouvelles cultures. Ils aiment communiquer avec les gens et sont moins inhibés lorsqu’il s’agit d’employer les bribes d’une nouvelle langue ce qui rappelle la manière dont apprennent les enfants.

Alors, pour apprendre à parler le chinois gardez votre âme d’enfant et votre esprit en quête de découverte !

Connaissances.org
Copyright Connaissances / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.
Conjugaison / Convertisseur / Calculatrice / Geographie